Nouveau

Le Rêve du papillon jaune et noir - II

En stock

19,00
Le prix inclut la TVA


Coups de cœur de Libraires et nombreux avis élogieux à retrouver  sur https://livre.fnac.com

 

Retrouvez la suite du roman de Patrick Taisne Nguyên, C'est le soir qui vient. Elle et lui ont été séparés par la guerre. Lui coincé dans le sud d’un Vietnam réunifié de force, Elle réfugiée à Marseille avec sa fille Mai. Parviendront-ils à se retrouver ?

Malgré le contexte, le Vietnam des années 70, l’écriture de Patrick Taisne Nguyen parvient à transporter la légèreté de ces retrouvailles.

 

EAN : 9782368034408

Publié le 7 juillet 2020

 

Retour d'une lectrice posté le 15 juil. 2020

Tels Ulysse et Pénélope

Dans un style littéraire et pourtant toujours cinématographique, PTN nous conte le suite de " C'est le soir qui vient " ... " Lui" se débat dans la jungle, puis sur l'océan, pour survivre et rejoindre son amour de jeunesse.. " Elle ", Pénélope moderne installée dans la ville de Fanny et Marius, l'attend patiemment. Les personnages secondaires sont juste extraordinaires et justement portraituré... La fin est magnifique toute en retenue et pudeur typiquement vietnamiennes. Une chanson de geste, en forme d'ode à l'amour, celui qui triomphe toujours. Une nouvelle pépite. Je conseille sans hésiter.

Duong N

 

Retour d'un lecteur, O.C. :

Un roman est toujours une énigme pour son auteur autant que pour son lecteur. Doit-il se dénouer comme il semble le promettre, où a-t-il mission de nous égarer sur des chemins imprévus, au hasard de bifurcations excentriques surgies du maquis de l’imaginaire de son créateur ? Dans la suite de « C’est le soir qui vient » Patrick Taisne Nguyên joue finement sur les deux tableaux, il sait très bien où il veut nous emmener, il maîtrise parfaitement son sujet, mais avant, il nous entraîne dans toute une série de divagations qui puisent aux meilleures sources de la littérature et du cinéma. Au fil des pages de ce livre, comment ne pas penser à « Au cœur des ténèbres » revus par Coppola ou aux déambulations marseillaises de Robert Guédiguian. En lisant ce nouvel opus de celui qui, à l’instar de son maître Jean Hougron, n’en finit pas d’explorer ces mondes disparus de l’Indochine et du Vietnam d’avant 1975, on est saisi par un vertige de nostalgie : presque un demi-siècle déjà s’est écoulé depuis ces tragédies que l’auteur nous remet en mémoire avec talent.

Je ne dirais rien des personnages du « Le rêve du papillon Jaune et noir » ils sont connus des lecteurs qui suivent Patrick Taisne Nguyên de roman en roman ; l’histoire dramatique de leur malheureux pays les a broyés et séparés. La suite ne regarde que le lecteur et le plaisir intime et secret de sa lecture ; au fur et à mesure qu’il s’enfoncera dans le roman, il imaginera et vivra cette double quête amoureuse contée avec délectation ; c’est beau comme un amour épanoui mais tragique et douloureux comme l’Histoire.

 

 

Parcourir cette catégorie : ROMANS